La sexualité des manchots. Blog Animaute

Après le billet sur la sexualité des baleines et celle des colibris, j’ai décidé de vous parler des manchots et de leur sexualité!

Des manchots sur la banquise

Comme la majorité des oiseaux marins, les manchots vivent longtemps.

Ils  atteignent leur maturité sexuelle entre 3 et 8 ans mais pour les espèces les plus petites, leur reproduction peut commencer à 3 ou 4 ans. Les espèces plus grandes commencent plutôt à se reproduire vers 5 ans, et certains mâles ne se reproduisent qu’à partir de 8 ans.

Les saisons de reproduction ne sont pas les mêmes en fonction des espèces.  Mais la majorité des espèces ont une saison de reproduction par an, du printemps à l’été.

f

Quelques exceptions existent quand même:

  • Le manchot royal a le cycle de reproduction le plus long des manchots. Cette période dure entre 14 et 16 mois. En moyenne, deux poussins naissent des 3 saisons de reproduction (3 ans).
  • Le manchot empereur ne se reproduit que durant l’hiver antarctique, de juin à août.
  • Le petit manchot bleu et le manchot à ailerons blancs peuvent se reproduire tout au long de l’année. Ils ont le plus petit cycle de reproduction qui dure environ 50 jours.
  • Le manchots des zones tempérées: manchots de Humboldt, du Cap ou des Galàpagos peuvent se reproduire toute l’année avec deux cycles par an.

Les rites nuptiaux:

Ils varient selon les espèces mais commencent généralement par des signaux visuels et auditifs. Les mâles se manifestent en premier, construisent le nid et cherche ensuite la femelle.
La majorité des espèces de manchots sont monogames (un mâle ne s’accouple qu’à une seule femelle pendant une saison).
Mais chez le manchot, le quart d’heure américain est tout le temps: c’est la femelle qui choisit le partenaire et c’est souvent le même mâle que la saison précédente.

Lorsque la femelle choisit un mâle différent de la saison précédente, c’est que dans la plupart du temps, le mâle n’a pas réussi à revenir sur le lieu de nidification ou n’est pas arrivé à temps.

Petite anecdote:

A la vue des informations que j’ai trouvé, on peut dire que le manchot est un oiseau très gay!

En 2005, six manchots mâles du zoo de Bremerhaven  en Allemagne avaient défrayé la chronique en formant trois couples homosexuels ! Les manchots « gays », ne pouvaient donc pondre des œufs, mais avaient tout de même revendiqué leur droit à l’homoparentalité… en « adoptant » des cailloux !

Les responsables du zoo ont bien tenté d’inverser la tendance en introduisant des manchots femelles pour essayer de semer la zizanie (tiens donc!!). Les efforts des responsables et des femelles sont restés vains. Les couples homosexuels se sont maintenus !

Le saviez-vous ?

Les manchots d’Antarctique pratiquent une sorte de… prostitution ! En effet, les femelles construisent leurs nids avec des pierres. Elles ont donc besoin de l’aide de plusieurs mâles pour le construire. Ces derniers n’acceptent cependant de coopérer qu’en échange d’un rapport sexuel.

Une spécialiste, le Dr Hunter pense toutefois que les femelles ne donnent pas leurs faveurs seulement pour les pierres : « La femelle ne prend qu’une ou deux pierres, dit-elle, or il lui en faut des centaines pour construire son nid. Je pense qu’elles recherchent la copulation, et prennent les pierres en plus… »

Il ne fait donc pas si froid que ça dans l’antarctique! S’agirait-il d’un pays chaud? 😉

 

[fblike]

le site animaute

3 commentaires sur “La sexualité des manchots. Blog Animaute

  • 3 juillet 2012 at 16 h 52 min
    Permalink

    trop fort.
    bravo pour cet article tres…instructif!
    Si seulement les humains pouvaient avoir la même tolérance et la même ouverture d’esprit!

    Reply
  • 4 juillet 2012 at 13 h 47 min
    Permalink

    Merci beaucoup Richard pour cette info. Je ne le savais pas et je trouve la démarche de la bande dessinée très intéressante.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *