La race du bulldog Anglais. Ecrit par Animaute

Mon dernier billet vous racontait l’histoire de Bella, un bulldog attaqué par un porc-épic. Et je me suis dit qu’il était peut être venu le temps de vous présenter le bulldog anglais, une race de chien particulière. Il est de type molossoïde et nécessite un entretien biannuel. Un mâle pèse en moyenne 25 kg et une femelle 23.

Un bulldog anglais - animaute
Un bulldog anglais

La cynophilie doit énormément au bulldog car c’est cette race qui a permis d’établir le tout premier standard de race canine. Le Bulldog club a vu le jour en 1875 en Grange Bretagne, sa terre d’origine. Il est le doyen des clubs de race. Le bulldog est connu pour son courage, sa vivacité, sa fidélité et sa confiance. Bien que son aspect lui donne un air « terrible », le bulldog est très affectueux. <3

Le chien le plus ancien relatif à cette race et connu à ce jour, remonte à 1576. Mais l’actuel bulldog est le fruit d’une sélection d’un chien plus petit et plus compact qui était essentiellement dédié à la vie de famille.

Le bulldog a le poil lisse, il est trapu, large et puissant. La tête du bulldog est assez forte par rapport au reste de son corps. Sa face est courte, et son museau est large et tronqué. (Les mauvaises langues diront qu’il s’est pris une porte dans le museau). 😉

Ses oreilles sont écartées et placées haut. Sa queue est courte et basse. Sa robe n’a qu’une seule couleur ou est « suie ». Les couleurs foie, noir, noir et feu sont a écarter.

 Le saviez-vous?

La démarche du bulldog parait lourde et contrainte. Il semble marcher avec des petits pas rapides et sur la pointe des pieds. Ces pattes arrières semblent ne pas se soulever du sol.

 

[fblike]

Le site animaute

One commentaire sur “La race du bulldog Anglais. Ecrit par Animaute

  • 25 août 2012 at 9 h 53 min
    Permalink

    bonjour,
    je suis pet sitter et je possède un bulldog anglais, elle se prénomme Farah et c’est une joie de chaque jour d’avoir receuillie cette chienne malgré ses pets, ses rots, ses ronflements et ses babines toujours pleines de « tout ».
    Merci pour votre article qui fera connaître un peu plus cette race dont pas mal de gens ont encore peur.
    Cordialement

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *