Voyager avec son animal de compagnie

Vous partez en voyage et votre animal de compagnie aimerait bien vous accompagner ? Si votre déplacement est de courte durée, pensez plutôt à le faire garder en famille d’accueil pour lui éviter les désagréments.

Par contre, si vous êtes bien décidés à faire découvrir le Monde à votre toutou, votre chaton ou votre canari, voici les recommandations de Globe-Trotting :

1)   Consultez votre vétérinaire :

Le vétérinaire doit donc donner son accord pour le mode de voyage choisi. Si votre vétérinaire autorise le voyage à votre compagnon, n’oubliez pas de lui demander :

  • un certificat de bonne santé de votre animal (certificat sanitaire international)
  • un passeport européen (qui fait office de carnet de vaccinations)
  • le document d’identification de votre animal

 

De plus, n’oubliez pas que votre animal doit être identifié (la puce électronique est nécessaire pour passer les douanes).

2)   Renseignez-vous sur les formalités des Pays de destination

Certains Pays ont des règles d’accueil très strictes et  demandent de contacter les autorités vétérinaires du pays avant votre arrivée. Contacter les consulats et ambassades des Pays visités pour connaître les formalités.

Voici les règles d’entrée dans tous les pays de l’Union européenne, chaque Pays pouvant appliquer des règles supplémentaires :

– être âgé de plus de 3 mois ;
– être doté d’un passeport européen portant le certificat de vaccination antirabique (vaccination datant de plus de 21 jours et de moins d’un an) ;
– porter une identification par puce électronique (ou par tatouage jusqu’au 3 juillet 2011, date à laquelle celui-ci ne sera plus reconnu par les services douaniers).

 

Pour certains Pays il existe des règles plus spécifiques comme la mise en quarantaine qui peut aller jusqu’à plusieurs mois !

3)   Préparer le voyage d’un animal en avion

La première chose à faire avant de prévoir le voyage d’un animal en avion est de contacter la compagnie aérienne empruntée.

La plupart des compagnies aériennes vont permettre aux petits chats et chiens de se déplacer dans la cabine des passagers avec leur propriétaire, sous réserve d’une demande préalable.  Au-delà du poids maximum autorisé en cabine, l’animal devra voyager en soute.

Dans la soute il existe un espace réservé aux animaux, ventilé, pressurisé et chauffé mais ce mode de transport potentiellement traumatisant doit rester tout à fait exceptionnel et se faire avec l’accord du vétérinaire.

Concernant les chiens d’assistance (chiens guides) en avion, à compter du 26 juillet 2008, ils doivent  être acceptés dans la cabine au départ des aéroports de l’Union européenne et au départ des Etats tiers et à destination de l’UE, dès lors que le transporteur est communautaire.

4)   Préparer la cage de voyage

Pour le déplacement d’un animal de compagnie, une cage de voyage est indispensable

Pensez à inscrire à l’intérieur de la cage le nom de l’animal, son numéro de tatouage, le nom et contact du propriétaire ainsi que la destination de voyage.

Pour le confort de l’animal, la cage de transport doit être aérée et suffisamment spacieuse. La cage doit être homologuée et résistante aux chutes. Les cadenas sont interdits pour des raisons de sécurité.

 

Vous avez tout essayé mais impossible de partir avec votre compagnon en voyage ? Il ne vous reste plus qu’à lui trouver une nouvelle famille le temps de son absence.

 

Consultez la page de Globe-Trotting  dédiée aux animaux en voyage pour plus de détails.

Bons voyages autour du Monde !

2 commentaires sur “Voyager avec son animal de compagnie

  • 23 avril 2015 at 15 h 20 min
    Permalink

    Bonjour,

    Comment vous contacter?

    Cordialement,

    mathilde

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *