Le dog agility

Si vous possédez un chien, ou même si vous n’en possédez pas, vous avez surement déjà entendu parler du Dog agility au moins une fois. En quoi cela consiste ? Peut-on le pratiquer lors d’une promenade de chien ?

 

Les origines du dog agility

Désirant concevoir un nouveau spectacle pour divertir les gens pendant une grande exposition canine en 1977, John Varley qui est membre du comité d’organisation, il crée à l’aide de plusieurs autres personnes le spectacle d’agility pour chien.

Le premier spectacle s’est donc tenu en Angleterre en 1978 et 10 ans plus tard, la France a suivi.

Peu à peu cette activité pour les chiens se répand dans les autres pays en Europe, puis un concours au niveau national a été organisé et où plusieurs autres pays dans le monde on participé comme le Japon ou encore les USA.

Aujourd’hui, le dog agility est devenu un exercice très répandu que les propriétaires n’hésitent pas à pratiquer lors d’une promenade de chien.

Qu’est ce que c’est ?

Vous l’aurez sans doute compris, c’est un sport pour les chiens. Ou tout du moins une série d’activités physiques que le chien doit faire avec son maître.

C’est une activité canine ludique où tous les chiens peuvent participer, même pendant une promenade de chien.

Il est constitué de plusieurs disciplines et plusieurs parcours que le chien doit parcourir en la présence de son maître.

Le plus important dans l’agility c’est de montrer la cohésion parfaite et la grande complicité qui existe entre le chien et son maître.

C’est une discipline qui  a été tiré du jumping équestre qui lui consiste à faire sauter le cheval à travers des obstacles au cours d’un parcours.

Le jeu a donc été adapté aux chiens en tenant compte des capacités de celui-ci. C’est un jeu éducatif pour le chien et qui vient combler un manque d’activité dans sa vie quotidienne.

C’est également le moment de mettre en évidence l’intelligence de votre chien dans l’accomplissement du parcours.

 

En quoi cela consiste ?

L’agility est, comme il a été mentionné plutôt, constitué de plusieurs disciplines, en réalité de deux disciplines :

  • L’agility

L’agility consiste à faire passer le chien à travers différents obstacles pour des sauts, mais également des obstacles à zones et des obstacles de passage.

Les différents obstacles pour l’agility sont les haies, les pneus, le saut en longueur et les murs pour le saut.

Pour les obstacles à zones, il y a les passerelles, les palissades, les balançoires et les tables. En ce qui concerne les obstacles de passages, il y a les chaussettes ou tunnels souples, les tunnels rigides et le slalom.

 

  •  Le jumping

Pour le jumping, le parcours est essentiellement constitué d’obstacles pour les sauts mais aussi de tunnels et de slalom.

Le parcours est essentiellement composé d’obstacles de saut, de tunnels et de slalom.

Tout comme l’agility, le jumping est un exercice qui peut se pratiquer avec votre compagnon lors d’une promenade de chien.

Les règles

Les règles sont assez simples à priori, le chien doit accomplir les parcours et négocier tous les obstacles avec l’aide de son maître.

Non que celui-ci le guidera en le conduisant à travers les obstacles mais il fera juste en sorte de le guider avec des gestes corporels ou bien avec des signaux vocaux.

C’est pour cela que l’agility requiert une cohésion parfaite et une obéissance totale du chien envers son maître. Il ne faut donc pas hésiter à s’exercer avec votre animal pendait une promenade de chien.

La vitesse d’exécution n’est pas le plus important dans le parcours ; ce qui prime le plus c’est que le chien exécute sans aucun refus et en respectant les consignes le parcours qui lui est donné.

A chaque refus d’obéir, ce qui constitue une faute, le chien est pénalisé de cinq points.

C’est également une faute quand le chien ne pose pas la patte dans les zones définies pour cela.

A la fin, l’équipe du maître avec son chien qui aura le moins de pénalités et à chronomètre égal sera celui qui sera classé au devant des autres.

L’agility est donc en plus d’un jeu, une activité ludique très intéressante pour le chien.

Non seulement celui-ci peut faire un peu de sport ; mais cela renfonce les liens qui existent entre le chien et son maître.

 

Sources :

 

Découvrez nos autres infos pratiques pour les chiens :

  1. Apprendre à son chien à rapporter
  2. Mon chien est agressif, que faire ?
  3. Comment détecter les chaleurs de votre chienne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *