Top 10 des plantes les plus toxiques pour les animaux

 Certaines des plantes les plus toxiques pour les chiens et les chats sont listées ci-dessous. Même s’il existe des milliers d’espèces de plantes et de fleurs, seul un faible pourcentage de ces plantes est réellement dangereux et toxique pour votre animal. [Chez vous, en promenade ou lors d’une garde de chien], assurez-vous de pouvoir reconnaître les plantes mortelles pour éviter que votre chien ou votre chat s’en approche !

Cet article est une traduction Animaute d’un article en anglais. Vous pouvez retrouver l’original ici.

 

  1. Le crocus d’automne

Il y a deux types de crocus : un qui fleurit au printemps (le Crocus commun) et l’autre à l’automne (Colchique automnale). Les plantes printanières sont les plus courantes et appartiennent à la famille des Iridacées. Les ingérer peut causer des troubles gastriques ou intestinaux, y compris vomissements et diarrhées. Il ne faut pas confondre ces plantes avec le crocus d’automne, qui fait partie de la famille des Liliacées, et qui contient de la colchicine.

Le crocus d’automne est extrêmement toxique et peut causer des vomissements sévères, des saignements gastriques, endommager le foie et les reins, et générer des problèmes respiratoires. Si vous n’êtes pas sûr de la plante ingérée, emmenez immédiatement votre animal chez le vétérinaire. Les symptômes peuvent être immédiats, ou retardés sur plusieurs jours.

 

 

2. L’azalée

Faisant partie de la même famille que les rhododendrons, les azalées peuvent avoir des effets dangereux pour les animaux. Ingérer ne serait-ce que quelques feuilles peut causer des vomissements, des diarrhées et une hyper-salivation ; sans soins vétérinaires immédiats, l’animal peut sombrer dans le coma et mourir.

 

 

 

 

3. Le cyclamen

Les racines de cette plante à floraison saisonnière sont très dangereuses pour les animaux. Ingérées, les cyclamens peuvent causer des vomissements sévères et même la mort.

 

 

 

4. Le kalanchoe

Cette plante grasse populaire peut causer des vomissements, des diarrhées et de l’arythmie cardiaque en cas d’ingestion  par les animaux.

 

 

 

 

5. Le lys

Il existe à la fois des lys dangereux ou inoffensifs, et il est important de pouvoir les différencier.

Le lys-de-paix, le lys péruvien et le lys Calla contiennent des cristaux d’oxalate qui causent de légers symptômes, comme une irritation des muqueuses de la bouche, de la langue, du pharynx et de l’œsophage, ce qui cause une faible salivation.

Les lys les plus dangereux, et potentiellement mortels, sont les lys véritables, qui sont très toxiques pour les chats ! Même de faibles quantités ingérées (2-3 pétales ou feuilles) peuvent causer de graves  dommages aux reins. Si vous voyez votre chat ingérer une partie d’un lys, emmenez-le immédiatement (avec  la plante) chez le vétérinaire. Plus tôt vous l’amènerez, plus l’empoisonnement pourra être traité efficacement.  La décontamination (induire des vomissements et administrer un agglomérant, comme du charbon actif) est impérative aux premiers moments de l’empoisonnement ; une thérapie ultérieure avec intraveineuses et surveillance des reins peut améliorer grandement les chances de survies.

 

6. Le Laurier-rose

Le laurier-rose est un arbuste d’extérieur, populaire pour son feuillage persistant et ses fleurs délicates. Cependant, les feuilles et les fleurs sont extrêmement toxiques si elles sont ingérées et peuvent causer des vomissements, ralentir le rythme cardiaque et même causer la mort.

 

 

7. Dieffenbachia

Présent dans de nombreux domiciles et bureaux, le dieffenbachia peut causer une forte irritation orale, une hyper-salivation, des nausées, des vomissements et des difficultés à avaler.

 

 

 

8. Les Jonquilles

Ces fleurs contiennent de la lycorine, un alcaloïde aux fortes propriétés émétiques (c-a-d qui causent des vomissements). L’ingestion du bulbe, de la plante ou de la fleur peut causer des vomissements sévères, de la diarrhée, des douleurs abdominales, et même de l’arythmie cardiaque ou une détresse respiratoire. Un empoisonnement aux jonquilles peut causer d’autres symptômes plus importants : si vous voyez votre animal avaler des jonquilles, il est conseillé de contacter immédiatement son vétérinaire.

 

 

9. Le Muguet

La plante Convallaria majalis contient des glycosides cardiaques qui causeront des symptômes semblables à ceux suivant l’ingestion de digitale ; cela inclut des vomissements, de la diarrhées, une sévère arythmie cardiaque voire des attaques. Un animal ayant été au contact de muguet doit être emmené chez le vétérinaire et traité en conséquence.

 

 

 

10. Tulipes & jacinthes

Le principe toxique de ces plantes est contenu dans le bulbe (et non dans la fleur ou les feuilles) : assurez-vous que votre chien ne déterre pas vos plantations. Une ingestion peut causer une irritation de la bouche et de l’œsophage. Les symptômes les plus courants incluent l’hyper-salivation, des vomissements et même de la diarrhée, selon les quantités absorbées. Il n’y  a pas d’antidote standard, mais un traitement vétérinaire (rinçage de la bouche, anti-vomitif, voire injection sous-cutanée) permet aux animaux de s’en sortir assez facilement. Une ingestion de bulbes en plus grandes quantités (typique du bétail ou de Labradors trop enthousiastes) peut causer des symptômes tels que l’augmentation du rythme cardiaque ou une détresse respiratoire.

 

Pet sitters, soyez particulièrement vigilants lors d’une garde de chien ! Evitez de laisser les animaux accéder à ces plantes, ou mieux, bannissez-les de votre maison.

En cas d’urgence, appelez votre vétérinaire ou le centre anti-poison pour animaux :

  • Alfort, 9h-17h du lundi au vendredi : 01 48 93 13 00
  •  Lyon, 24h/24 : 04 78 87 10 40
  •  Nantes, 24h/24 : 02 40 68 77 40
  • Toulouse, 9h-17h du lundi au vendredi : 05 61 19 39 40.

 

Découvrez nos autres articles : constituer une trousse de secours pour animauxMaladies et soins du chat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *