Comment calmer un chat agressif ?

Le chat est un animal solitaire et indépendant. Même s’il accepte de partager son espace avec d’autres individus, il n’en reste pas moins de son besoin d’avoir un environnement qui lui est réservé. Cet espace contribue à son épanouissement. À l’état domestique, le mode de vie quotidien d’un chat peut facilement l’exposer à des stress inévitables. Avant de prendre des mesures à l’encontre de l’animal, il faut distinguer la source de son comportement inhabituel, car il se peut que son agressivité soit due à un problème de santé potentiel.

 

Avoir recours aux phéromones, remède magique

L’organisme des félins sécrète 6 sortes de phéromones différentes. La phéromone F4 ou la phéromone amie est celle qui permet de calmer l’animal. Les individus sur lesquels le chat détecte cette sécrétion sont reconnus comme étant un « ami ». Par conséquent, le chat ne prend pas d’attitude agressive quand il détecte la phéromone F4.
La phéromonothérapie est la production d’un produit de synthèse imitant les phéromones faciales sécrétées par les chats. Dans les cas de stress mineurs chez les chats, vaporiser une dose raisonnable de ce produit s’avère efficace. Certes, le résultat varie selon l’ampleur de l’agressivité du chat, mais les améliorations sont observées pour un temps minimal d’un mois. Faire suivre une diète à base de lait tryptophane et de protéine de lait hydrolysé au chat est un moyen de maintenir son équilibre émotif. Trouver plus de conseils comportementaux pour calmer son chat sur http://catapart.fr.

 

Les gestes à adopter

L’agressivité d’un chat a toujours une raison apparente. Essayer de calmer un chat dans cette situation est complexe et demande beaucoup de patience. Face à l’agressivité d’un chat, le premier geste à faire est de prendre du recul. Il peut griffer tout ce qui s’approche de lui. Aussi, il faut déterminer la raison de cet excès de rage. En cas d’agressivité intense, il faut éviter de le mettre au dos mûr pour ne pas qu’il se sente piégé.

 

Si le chat souffre ou qu’il a peur, ce qu’il faut faire c’est de s’approcher de lui doucement avec une serviette pour éviter les griffures. Il faut ensuite l’envelopper dans la couverture. Une visite chez le vétérinaire est la prochaine étape. Lui seul peut identifier la vraie cause du problème du félin et trouver une solution adéquate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *