Les vaccins du chien

La vaccination est le seul moyen d’éviter de graves problèmes de santé à votre chien. C’est donc un acte essentiel de prévention mais aussi de protection. Il faut s’en occuper dès son plus jeune âge et pendant toute sa vie, car il est important de savoir que la majorité des vaccins exige un rappel annuel. Et sachez, que même si votre animal est vieux, il ne faut pas négliger ses vaccins car les défenses immunitaires du chien baissent avec l’âge.

Quand faut-il faire vacciner son chien ?

Dès ses deux mois, le chiot n’est plus protégé par les anticorps de la mère, donc la vaccination intervient très tôt dans sa vie. Il doit donc recevoir sa première injection de vaccin à cet âge. A un mois d’intervalle l’une de l’autre, deux autres injections doivent être faites par la suite.

tableau-vaccins

Les maladies contre lesquelles faire vacciner votre chien
Elles sont au nombre de 7 :

– La leptospirose : cette maladie est très mortelle. Elle se manifeste par une hépatite doublée d’une grave insuffisance rénale. Elle est due à une bactérie que l’on retrouve dans l’urine des rongeurs

 

– La maladie de Carré : Ce virus est peu résistant dans le milieu extérieur. Elle est très contagieuse entre les chiens. Elle frappe surtout les jeunes chiens mais elle peut s’attraper à tout âge. Cette affection est très dangereuse car elle cause le plus souvent la mort de l’animal.
Elle se manifeste par de la fièvre, une baisse d’appétit, un écoulement nasal etune conjonctivite. Les symptômes deviennent ensuite plus violents car le chien a des difficultés respiratoires, il est pris de tremblements irréversibles et de diarrhées.

 

– L’hépatite contagieuse canine ou hépatite de Rubarth : même si cette maladie touche de plus en plus rarement les chiens, elle existe et est mortelle. Elle ressemble à l’hépatite virale qui touche l’homme, avec des problèmes oculaires en plus.

 

– La parvovirose : La parvovirose est une maladie virale du chien et des autres canidés (loup, renard), très contagieuse et fréquemment mortelle. Elle est aussi appelée gastro-entérite hémorragique, facile alors de deviner quels en sont les symptômes ! L’animal est alors pris de diarrhées contenant du sang. Elle est souvent mortelle, notamment chez les chiots.

 

– La toux du chenil : la toux du chenil se caractérise par une violente toux qui peut être très pénible pour les chiots et que l’on rencontre essentiellement dans les élevages, les chenils et les pensions.
La vaccination contre cette maladie est obligatoire si vous souhaitez faire garder votre chien dans une pension.

 

– La rage : La rage est une maladie ancienne très connue, car elle peut toucher l’homme, et il n’existe aucun traitement. La rage est une maladie causée par un virus présent partout dans le monde. Les symptômes de la rage sont donc principalement nerveux : changements de comportement (agressivité, peur), problèmes de déglutition, voix modifiée, salivation, paralysies, démangeaisons. Mais de nombreux symptômes très variés sont possibles. La vaccination contre la rage n’implique qu’une seule injection lorsque le chiot a 3 mois.

 

– La piroplasmose : cette affection est transmise par les tiques. Si votre chien contracte la maladie, il n’aura plus d’appétit, sera très fatigué, pris de vomissements et ses urines seront très foncées. Il doit être soigné très rapidement car il peut mourir de jaunisse et d’urémie. La vaccination se fait en deux injections, à un mois d’intervalle, dès l’âge de 5 mois. Elle sera inefficace si elle est pratiquée alors que le chien est déjà malade.

 

– La maladie de Lyme : la maladie de Lyme du chien est une maladie bactérienne que l’animal peut attraper s’il est mordu par une tique. Elle est très courante.

 

Sources: www.linternaute.com › Nature et Animaux › Pratique › Santé
www.santevet.com/…/chien-respectez-le-calendrier-de-ses-vaccinations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *