La maladie de la griffe du chat

Découverte pour la première fois dans les années 50, la maladie de la griffe du chat, est en pleine croissance. Elle est donc transmissible uniquement sur les humains, ces maladies sont alors appelées zoonose. Toutefois, les chats qui la transmettent sont donc apparemment sains.

DEFINITION

La maladie des griffes du chat, est une maladie infectieuse qui peut survenir à tout âge. Ce sont surtout les enfants qui en sont victimes. C’est une bactérie, appelée Bartonelle Henselae, qui est présente dans le sol et qui pénètre ensuite dans notre organisme à l’occasion d’une plaie cutanée, mais le plus souvent lors d’une morsure ou d’une griffure de chat. On observe alors une inflammation des ganglions au-dessus de la zone drainée. Le plus souvent elle se situe au niveau des aisselles ou du cou.

source:viepratique.fr
source:viepratique.fr

LES SYMPTOMES

Une à trois semaines après la griffure (ou morsure), les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • Des signes cutanés
    Au niveau de la griffure, on voit parfois apparaître une rougeur de la peau, voire une pustule.
  • Un ou plusieurs ganglions
    Ils sont situés à proximité de la zone de peau lésée, c’est-à-dire :

    • sous l’aisselle, en cas de griffure à la main ou au bras,
    • au niveau de l’aine, si la lésion concerne la jambe,
    • au niveau du cou, ou derrière les oreilles, lorsque le visage a été atteint.

Les ganglions peuvent persister plusieurs mois. Parfois, ils évoluent vers une suppuration (formation de pus) ou une fistule (ouverture anormale de la peau, avec écoulement de liquide).

  • Des symptômes généraux
    L’infection peut provoquer une fatigue, une perte d’appétit, un mal de tête ou un mal de gorge. Des douleurs musculaires ou articulaires sont aussi possibles.

Le plus souvent, la maladie des griffes du chat guérit spontanément, sans séquelle, en une à trois semaines. Toutefois, dans 5 à 10 % des cas, des complications infectieuses surviennent. Elles peuvent toucher tous les organes, en particulier :

  • les yeux (conjonctivite, atteinte de la motricité de l’œil dite « syndrome de Parinaud ») ;
  • le cœur (infection de la paroi interne du cœur, ou « endocardite ») ;
  • les poumons (pneumonie)

TRAITEMENT ET PREVENTION

De façon générale

  • Limiter les risques de griffure et morsure (contention correcte des animaux).
  • Respecter les règles d’hygiène
  • Ne pas se frotter les yeux après contact avec des animaux.
  • Se laver les mains (eau potable et savon) systématiquement :après contact avec les animaux, les déchets ou les déjections animales.
  • Avant les repas, les pauses, en fin de journée de travail.
  • En cas d’apparition d’un ganglion dans les semaines qui suivent, consulter un médecin.

Si plaie : laver, savonner, puis rincer. Désinfecter, et recouvrir d’un pansement imperméable.

Si morsure ou griffure : laver, savonner, puis rincer. Désinfecter et surveiller la plaie.

 

 

Sources photos

Infoveto.com

Sources articles

www.wanimo.com › Chats › Santé › Zoonoses félines

 

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/15323-maladie-des-griffes-du-chat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *