Hernie Discale du chien

La  hernie discale est une pathologie fréquente chez le chien. Elle provoque une compression de la moelle épinière se traduisant par de la douleur et des troubles nerveux pouvant aller jusqu’à la paralysie.

La hernie discale est liée le plus souvent à un vieillissement prématuré d’un des éléments de ce disque, ou plus rarement à un traumatisme type accident de la voie publique.

Prédisposition raciale

Il existe deux types de mécanisme de hernie discale chez le chien :Chariot de réeducation pour chien

  • Le premier type concerne essentiellement les petites races (le teckel, le caniche, le bouledogue, le pékinois, le shih tzu, le lhassa apso, le beagle et le cocker) : chez ces races, le noyau du disque subit, dès les premiers mois de vie pour être complète vers 12 à18 mois, une dégénérescence et une calcification qui rend rigide et donc incapable d’absorber les chocs. Suite à un mouvement brusque ou une sollicitation importante de la colonne, le noyau peut être brutalement expulsé du disque vers la moelle épinière.
  • Le deuxième type concerne surtout les grands chiens comme le berger allemand et le doberman. Les signes sont progressifs et commencent par de la douleur puis des symptômes nerveux de plus en plus marqués.

 

La Chirurgie

Quand l’animal ne manifeste que de la douleur suite à l’hernie, un traitement médical à base d’anti-inflammatoires et de repos peut être mis en place.

Quand l animal présente des symptômes  d’ataxie ou de paralysie , le traitement chirurgical devient impératif.  Le principe de l intervention est de permettre une décompression du tissus nerveux et le retrait du matériel discal hernié.

Corpectomie hernie discale

La rééducation neurologique proposée par Alforme :

Dans le cas d’une hernie discale du chien par exemple, c’est la décompression chirurgicale de la moelle épinière qui permettra de retrouver la fonction locomotrice.

La récupération va ensuite dépendre de l’état de cicatrisation de la moelle épinière après la décompression. Une faible compression et une prise en charge rapide assurent bien sûr un meilleur pronostic.

Toutefois, les techniques de rééducation neurologique s’avèrent indispensables, notamment dans les cas lourds de paralysie, pour lutter contre les effets de l’immobilisation et garder un appareil locomoteur fonctionnel.

En effet, la perte de masse musculaire et la raideur articulaire s’installent très rapidement sur un animal avec déficit neurologique si rien n’est fait. Ainsi même si la moelle épinière récupère, l’animal ne sera pas en mesure de se déplacer car il sera trop faible.

L’objectif de la rééducation neurologique est donc de venir aider un animal paralysé à avoir des mouvements volontaires grâce notamment à :

  • Un harnais de soutien
  • Des chariots de rééducation (tels que le Kerdog)
  • De la nage en piscine (qui soutien une partie du poids du corps et facilite les mouvements).

Ceci permet de stimuler le système nerveux de l’animal et d’accélérer sa récupération. C’est d’autant plus bénéfique que ces exercices sont commencés tôt après la chirurgie.

Dans les cas de dégénérescence nerveuse (liée à l’âge ou pas), il a aussi été montré que la mise en place d’une rééducation fonctionnelle précoce pouvait allonger l’espérance de vie de l’animal, en lui permettant de conserver sa mobilité.

 

http://www.alforme.fr/nos-prestations/reeducation-fonctionnelle/indications/neurologie.html

hernie discale

 

garde de chien

 

One commentaire sur “Hernie Discale du chien

  • 11 juillet 2016 at 14 h 22 min
    Permalink

    Cette maladie s’avère très dangereuse à ce que je vois. Votre article donne bien des détails très clair sur le sujet. Effectivement, le chien peut être paralysé alors au cas où la moelle épinière est comprimée. Je pense que cela nécessite un suivi de près.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *