Mon animal et le handicap

Le handicap d’un animal

Les animaux peuvent être atteints de divers handicaps, qu’ils soient de naissance ou la conséquence d’un accident.

Pourquoi aborder ce sujet ? Ma petite histoire Personnelle commence il y a presque 3 ans avec une petite Staffordshire Bull Terrier nommée Joplin, elle fut victime d’un accident dix jours après sa naissance, elle s’est fait crever un œil par ses frères et sœurs. Nous avons vraiment été très inquiets au sujet de son aptitude à appréhender le monde et ses dangers.

joplin

Malgré toutes les craintes que nous avons pu avoir, aujourd’hui elle s’en sort très bien et fait notre bonheur.

Les sens

Il existe différents handicaps, un animal aveugle, sourd ou alors sans odorat. Ces handicaps sont généralement assez contraignants mais n’empêchent pas l’animal de vivre et n’entraînent généralement pas de douleur physique particulière. Comme chez l’homme, les autres sens se développent pour pallier le sens défaillant, ce qui permet de rééquilibrer un peu la balance.

Toutefois, il faut redoubler de vigilance pour son animal fragilisé et respecter certaines règles. Par exemple, bien le surveiller lorsqu’il sort dehors, ne pas le laisser sortir sans collier et sans laisse, évitez de déplacer les meubles pour que l’animal aveugle ne perde pas ses repères, établir un autre langage que le langage oral pour les animaux sourds (gestes, postures, regards, etc.).

Le handicap moteur

Le handicap moteur est souvent assez contraignant pour l’animal autant que pour le maître. Certains animaux naissent avec une patte en moins, ou l’amputation d’un membre s’avoue nécessaire après un accident. Quoi qu’il en soit, la plupart de ces animaux s’en sortent généralement très bien et font preuve d’une grande faculté d’adaptation.

Pour les animaux dont les membres arrières sont paralysés, il existe des petites voiturettes qui peuvent leur servir à remplacer les membres manquants. D’énormes progrès sont faits aujourd’hui pour aider nos compagnons à vivre pleinement leur vie, heureux. L’important est de leur permettre de retrouver une autonomie.

Le Centre Alforme spécialisé dans la rééducation et la physiothérapie connaît bien ce type de problématique et peut vous aider à améliorer le confort et la vie de votre animal.

Voici une vidéo réalisé par le centre AVA  qui a pu tester un chariot pour Harmony, adorable bouledogue français opérée d’une hernie discale.

Conclusion

Ce n’est pas parce que l’animal est handicapé qu’il faut modifier nos comportements à son égard. Celui-ci aura toujours besoin de votre amour, de câlins et d’attention.

De plus, ce n’est pas parce que votre chat ou votre chien a du mal à se déplacer et à se mouvoir, qu’il n’a pas envie de jouer ! N’hésitez pas à le stimuler, à éveiller ses sens, et à ne surtout pas le laissez s’isoler.

Sources :

https://wamiz.com/chiens/actu/etre-un-animal-handicape-c-est-dur-2562.html

http://l-unite.ning.com/group/faune-droits-et-protection-des-animaux/forum/topics/l-animal-handicap?page=2&commentId=6449619%3AComment%3A173443&x=1

 

Ludwig d’Animaute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *