Chiens, chats, végétariens?

Nos chiens et nos chats végétariens !

Pour se nourrir, l’homme tue plus de 66 milliards d’animaux terrestres chaque année et, en prenant conscience des conditions d’élevage et d’abattage des animaux, de plus en plus de personnes adoptent un régime végétarien.

Dans la foulée, de nombreux propriétaires de chiens et de chats souhaitent limiter la quantité de protéines animales dans l’alimentation de leur animal.

A beautiful golden retriever dog with a smile on his face laying next to a bowl of fresh vegetables.

Est-ce une bonne idée?

Le chien et le chat sont par nature carnivores mais cela n’empêche pas que des aliments végétariens soient maintenant proposés en magasins. La question de leur équilibre nutritionnel et de la bonne tolérance des animaux à ce type de nourriture fait aujourd’hui débat.

Les régimes végétariens sont difficiles à équilibrer, attention aux régimes internet

Le chat est plus carnivore que le chien, il a été domestiqué beaucoup plus tard que le chien et son rôle a longtemps été de chasser les rongeurs. Il a donc gardé son régime carnivore. Dès lors, les chats n’ont pas génétiquement beaucoup évolué sur le plan enzymatique et comportemental; un régime végétarien doit vraiment être formulé sur mesure pour eux. Pour rester en bonne santé, le chat est très dépendant d’un apport important de protéines.

De multiples sites proposent de confectionner soi-même une alimentation végétarienne « maison » pour son chien ou son chat. Ces recettes sont souvent mal équilibrées et risquent d’induire des carences nutritionnelles.

  • Les sources de protéines végétales sont moins digestibles que la viande et il faut donc viser un taux de protéines élevé pour éviter les déficits en acides aminés indispensable.
  • Les chiens et les chats peuvent fabriquer des acides gras à longue chaîne à partir des précurseurs apportés par les huiles végétales mais le rendement de synthèse est très faible. Des suppléments à base d’huile de poisson sont conseillés.
  • Enfin nos deux compagnons ont des besoins en calcium, fer, zinc et cuivre et la richesse en fibres des aliments végétariens peut limiter l’absorption des ces minéraux. L’apport en vitamines A, D et B12 est également à surveiller de près. Un supplément en vitamine B12 s’avère généralement nécessaire.

Les précautions à prendre

Pour éviter que les animaux ne développent des signes de malnutrition, l’avis du vétérinaire est de toute façon requis lors de la mise en place d’un régime végétarien. Discutez avec lui  de la composition  de l’alimentation, afin que votre animal reçoive tous les nutriments indispensables, en fonction de ses besoins particuliers.

Le régime végétarien chez les chats conduit souvent à une baisse de l’acidité de l’urine ce qui favorise alors la formation de calculs urinaires. Au besoin le vétérinaire peut prescrire un complément alimentaire destiné à acidifier l’urine.

chat-végétarien

!!! Le régime végétarien est prohibé chez les chiots et les chatons. Les besoins de croissance ne sont pas compatibles avec ce type de régime chez les carnivores !!!

Ne distribuez pas d’emblée un régime 100% végétarien pour votre animal.

Les aliments végétariens industriels doivent impérativement être complémentés sur le plan minéral et vitaminique.

Assurez-vous que votre animal mange bien l’aliment que vous lui proposez. Si sa consommation est insuffisante, des déficits nutritionnels risquent d’apparaitre. Avec les animaux stérilisés ou enclins à prendre du poids, dont l’apport énergétique doit être limité, cela peut vitre poser problème.

 

garde de chat

Source : Magazine Pharm’animal, mai-juin 2017 #68

Ludwig d’Animaute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *