Avoir un caméléon, pourquoi pas ?

Pendant longtemps, avoir un animal domestique se cantonnait à adopter un chat ou un chien. Depuis quelques années, le choix s’est élargit et hormis les rongeurs et autres bêtes à poil, il est désormais possible d’opter pour un animal un peu plus exotique.

Et pourquoi pas un CAMÉLÉON ?

D’où vient il ?

Le caméléon est un reptile qui appartient  à la famille de sauriens. Il a la particularité de changer de couleur pour échapper à ses prédateurs mais il a aussi des yeux qui se déplacent de façon indépendante et une langue protractile qui lui permet d’attraper les insectes à distance.

Le caméléon est originaire d’Afrique et de Madagascar où il en existe plus de 200 « espèces » différentes.téléchargement

 

Ses caractéristiques :

Il existe des caméléons de toute taille, à partir de 3 cm et jusqu’à 70 cm de long.

Il se nourrit d’insectes capturés à distance grâce à sa langue, ou de petits oiseaux et mammifères (pour les grands gabarits).

Il peut vivre entre 2 et 10 ans. Plus il est grand, plus il vit longtemps.

Pour la majorité les caméléons sont ovipares et la femelle creuse le sol pour enterrer ses œufs. Il faut alors compter entre 50 et 100 jours pour que les petits sortent de l’œuf.

 

Accueillir son Caméléon :

Son habitat :

A l’état sauvage, le caméléon est surtout arboricole.

Il est donc nécessaire d’avoir un terrarium d’au moins 60 cm de hauteur pour un caméléon seul, avec quelques branches suffisamment grosses pour qu’il puisse s’accrocher. Un abreuvoir et une « cachette » sont également nécessaire dans son espace de vie.

Il est préférable de faire varier la température entre le jour et la nuit mais aussi avec des zones plus chaudes ou plus froides. La température doit donc être comprise entre 24°c et 40°C le jour pour se stabiliser entre 20 °C et 22°C la nuit.

L’hydrométrie doit être comprise entre 40 % et 60%.

 

Son alimentation :

b6af2c9703f203a2794be03d443af2e3-1451938643L’alimentation principale se compose de grillons, mais comme pour nous, il est agréable de varier la nourriture de votre caméléon en apportant régulièrement d’autres insectes.

Le caméléon est facilement sujet aux carences, il est donc conseillé de saupoudrer sa nourriture avec des vitamines et minéraux tel que le calcium.

Pour s’abreuver, dans son milieu naturel, le caméléon profite de la rosée du matin. Vous pouvez donc vaporiser de l’eau dans le terrarium afin qu’il s’hydrate quotidiennement.

 

Les démarches:

La législation :

La détention d’un caméléon ne nécessite pas de démarche particulière. Cependant, il faut être vigilant sur l’origine de l’animal.

Certains sont protégés et ne peuvent donc pas être commercialisés. Des sanctions pénales peuvent être prises à votre encontre. (voir légifrance).

Où le trouver ?

Pour adopter votre compagnon, vous avez plusieurs possibilités :

En animalerie ou sur internet, le prix est plus bas, le choix plus intéressant, cependant, vous ne connaissez pas les méthodes d’élevage, souvent en surnombre, ils peuvent arriver chez vous blessés ou  affaiblits.

Chez un éleveur agréé, vous prenez le temps de découvrir son environnement pour le reproduire a votre domicile.

Dans ces cas, il faut compter entre 60€ et 200€ pour un animal jeune.

Autre solution, de plus en plus de NAC sont abandonnés et sont donc proposé à l’adoption dans les refuges.

N’hésitez pas à vous renseigner autour de chez vous.

 

Nathalie d’Animaute

Source :

https://www.planeteanimal.com/

Wikipedia

Légifrance

 

choisissez-une-garde-qui-a-du-coeur-chien-animaute

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *